En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.

Acheteur Matières Premières (Production)

Le métier d’acheteur industriel est stratégique pour une entreprise. C’est lui qui garantit les meilleures conditions d’achat afin d’obtenir un rapport qualité/prix optimal. Matières premières, gestion des stocks, prix, délais : s’il est responsable des transactions, il a également la main sur la disponibilité.

Le métier d’acheteur : qualités requises et missions

Indispensable dans le secteur industriel, l’acheteur doit avoir le sens du commerce et être un excellent communicant. En effet, son poste l’amène quotidiennement à négocier avec les fournisseurs et prestataires, afin d’obtenir le meilleur rapport qualité/prix et de baisser les coûts de production tout en garantissant des produits fiables à ses clients.
Son profil de fin négociateur permet également à l’acheteur industriel de faire marcher la concurrence, tout en s’octroyant la confiance de chaque interlocuteur.

Responsable et autonome, il assure la gestion d’un budget prédéfini et planifie les dépenses nécessaires au bon fonctionnement de son entreprise. Il est également garant de la crédibilité de sa société lorsqu’il s’engage financièrement en concluant un contrat.

En phase avec les besoins de son entreprise, il collabore étroitement avec les services de production et qualité. Intuitif et rigoureux, il connait parfaitement les produits conçus par son entreprise et les matériaux et équipements à se procurer. Il assure également la gestion des stocks et supervise les livraisons, afin que la productivité de la société ne soit jamais ralentie.

Acheteur industriel : quelles formations ?

Le métier d’acheteur est accessible au niveau bac+3, bac+5 ou bac+6, même si la tendance actuelle est au recrutement de profils de plus en plus qualifiés.

Au niveau bac+3 :

  • licence professionnelle spécialisée en achats,
  • diplôme spécialisé en achats (ISAAP),
  • diplôme des écoles de commerce dépendant des chambres de commerce et d’industrie,
  • BTS management des unités commerciales, technico-commercial, négociation et relation client.

Au niveau bac+5 :

  • diplôme des écoles supérieures de commerce,
  • diplôme des écoles d’ingénieur (avec une spécialisation en commerce),
  • master professionnel dans les secteurs du commerce, du commerce international, de la vente ou du management.

Au niveau bac+6 :

  • master spécialisé en achats, dispensé dans les grandes écoles de commerce.

Fedsupply vous accompagne ...
Fedsupply vous accompagne dans vos recherches d’emploi. Retrouvez toutes les offres d’emploi sur notre site.

Ces offres pourraient vous intéresser

Achats
Acheteur/Vendeur Fruits et Légumes (H/F)
A NEGOCIER
CDI
(47) Lot-et-Garonne
06/08/2018
Achats
Acheteur production H/F
A NEGOCIER
Intérim
(95) Val-d'Oise
31/07/2018

Exemples d'autres métiers en
 Achats

  • Assistant Achat
  • Acheteur Famille (Hors production)
  • Acheteur Projets (Production)
  • Acheteur services (hors production)
  • Chef de groupe Achat
  • Consultant Achat
  • Directeur Achat
  • Gestionnaire Achat
  • Responsable Achat
Ne ratez plus aucun des postes qui vous intéressent ! Créez une alerte
Vous ne trouvez pas votre bonheur dans nos offres? Déposez votre candidature
Vous recherchez
ce type de profil ? Confiez-nous un poste à pourvoir

Les actualités de Achats

Recrutement dans les métiers de la Supply Chain : le Baromètre Fed Supply 2014
Etudes, événements et pressbook

Recrutement dans les métiers de la Supply Chain : le Baromètre Fed Supply 2014

Recrutement dans les métiers de la Supply Chain : quel a été le...
Mentir sur son CV, faux diplômes : un jeu risqué
Réussir votre recherche d'emploi

Mentir sur son CV, faux diplômes : un jeu risqué

De nombreux candidats sont tentés de mentir sur leur CV afin de...
Travailler au Québec : les détails à connaître
Réussir votre recherche d'emploi

Travailler au Québec : les détails à connaître

Chaque année, 3 000 à 4 000 Français partent travailler au Québec....
Vous ne trouvez pas votre bonheur parmi nos offres en Supply Chain ?