Métiers de la supply chain, des achats et de l’ADV : état des lieux fin 2021 et perspectives 2022

Posté par FedSupply dans Votre marché de l'emploi
Le 07/02/2022

Interrogés à la fin de l'année 2021 sur un état des lieux et les perspectives proches, voici l'analyse des équipes de consultants en recrutement du cabinet Fed Supply. 

Pour commencer, notre cabinet Fed Supply note une très bonne reprise en termes de volume de postes. Cela a pour effet une augmentation des prétentions de salaire des candidats.

- En particulier, les grilles de salaires des "ADV - Services clients" de beaucoup de nos clients ne sont plus du tout en adéquation avec les prétentions des candidats.

- Pour les métiers de la supply chain, contrairement à l’ingénierie, nous ne notons pas de recours accru à l’intérim. Les entreprises n’hésitent pas à proposer directement un CDI.

- Dans certains secteurs, les process de recrutements sont plus longs que d’habitude, en raison d’hésitations postcrise qui persistent.

- La supply chain monte en puissance et devient un enjeu véritablement stratégique : il faut maitriser davantage les coûts, gagner en efficacité à tous les niveaux, et pour cela recruter du personnel plus compétent et plus qualifié.


Focus métiers et secteurs

De nombreux métiers sont extrêmement recherchés depuis quelques mois. Cela pousse les salaires à la hausse de manière significative et contraint les entreprises à ajuster leurs budgets.

- Métiers de la logistique, du transport et de la supply chain 

Dans la course à la livraison toujours plus rapide, les candidats avec une expérience en lien avec l’automatisation des entrepôts et/ou les systèmes d’information logistiques sont particulièrement recherchés.
Les métiers les plus dynamiques en ce moment se trouvent en logistique d’exploitation (techniciens logistique, responsables logistique) et en approvisionnements, notamment les coordinateurs de flux/ demand planner sont très demandés comme les spécialistes des appels d’offres et de l’import-export.

Dans le transport, il s’agit des postes d’agent de transit, affréteur, avec une dimension internationale.

- Métiers de l’ADV et de l’assistanat commercial 

Nous notons une énorme tension sur les métiers de l’ADV, qui crée une augmentation des rémunérations. Un poste ouvert à 32K€ annuel en 2020 est maintenant passé à 35, voire 38K€.

- Métiers des Achats (commodités, frais généraux) 

Ils restent globalement dans une moins bonne dynamique, même si un frémissement s’est fait sentir en cette fin d’année.

Certains secteurs ont échappé à la crise et restent hyper-dynamiques pour les recrutements en logistique, supply chain, achats. C’est le cas de l’industrie pharmaceutique, de l’industrie des produits de grande consommation alimentaire et non alimentaire, de la distribution et de l’informatique. 

À l’inverse, sans surprise, cela reste très compliqué dans le tourisme, la restauration et l’aéronautique.

Découvrez ci-dessous les tendances de l’ensemble du marché 

Le Groupe Fed fait le bilan de 2021, une année encore contrariée et livre ses perspectives pour 2022, secteur par secteur d’activité.

Avec ses 12 cabinets de recrutement - Fed Finance, Fed Human, Fed Légal, Fed Supply, Fed Africa, Fed Office, Fed Business, Fed Construction, Fed Ingénierie, Fed Santé, Fed IT, Fed Immobilier ; son cabinet de management de transition (Ressources Transition) et sa société de RPO - Recruitment Process Outsourcing (Fed Inside) - le Groupe Fed est le premier groupe français indépendant en recrutement temporaire et permanent spécialisé, présent dans 18 bureaux, dont 4 à l’étranger.

À lire aussi : Logistique : les métiers qui recrutent en 2022

En synthèse, les grandes tendances du marché :

1.La reprise des recrutements est très marquée dans toutes les familles de métiers. On ne note plus d’exception, tous les types de postes sont en tension ! Et les perspectives de marché pour 2022 sont excellentes.

2. Les attentes des candidats ont évolué avec la crise :

  • Ils se montrent plus exigeants en termes de salaire, de localisation et de conditions de travail en général.
  • Les postes nécessitant de nombreux déplacements sont compliqués à pourvoir. Ils ne sont considérés que si la possibilité de télétravailler est importante.
  • Globalement, travailler à distance est devenu une norme et un des critères d’exigence des candidats.

3. Les entreprises doivent s’adapter :

  • Les bons candidats ont généralement plusieurs offres en même temps. Pour attirer les talents, il est nécessaire que les recruteurs soient très réactifs. Le Groupe Fed les sensibilise à une plus grande réactivité dans le process et le closing des recrutements.
  • Le marché étant très concurrentiel, et les candidats de plus en plus exigeants, les entreprises doivent développer la marque employeur pour attirer les talents.
  • Les processus de recrutements doivent être repensés. Les recrutements sont désormais finalisés sur la base d’entretiens en visioconférences. Le présentiel dans le processus de recrutement se limite à quelques cas précis : visite de site, présentation d’équipe, ou pour confirmer les bonnes impressions de la visioconférence.
  • Les entreprises accordent une plus grande importance aux Soft Skills dans les processus de recrutement.

Découvrez ci-dessous les tendances de l’ensemble du marché 

Le Groupe Fed fait le bilan de 2021, une année encore contrariée et livre ses perspectives pour 2022, secteur par secteur d’activité.

Avec ses 12 cabinets de recrutement - Fed Finance, Fed Human, Fed Légal, Fed Supply, Fed Africa, Fed Office, Fed Business, Fed Construction, Fed Ingénierie, Fed Santé, Fed IT, Fed Immobilier ; son cabinet de management de transition (Ressources Transition) et sa société de RPO - Recruitment Process Outsourcing (Fed Inside) - le Groupe Fed est le premier groupe français indépendant en recrutement temporaire et permanent spécialisé, présent dans 18 bureaux, dont 4 à l’étranger.

En synthèse, les grandes tendances du marché :

1.La reprise des recrutements est très marquée dans toutes les familles de métiers. On ne note plus d’exception, tous les types de postes sont en tension ! Et les perspectives de marché pour 2022 sont excellentes.

2. Les attentes des candidats ont évolué avec la crise :

  • Ils se montrent plus exigeants en termes de salaire, de localisation et de conditions de travail en général.
  • Les postes nécessitant de nombreux déplacements sont compliqués à pourvoir. Ils ne sont considérés que si la possibilité de télétravailler est importante.
  • Globalement, travailler à distance est devenu une norme et un des critères d’exigence des candidats.

3. Les entreprises doivent s’adapter :

  • Les bons candidats ont généralement plusieurs offres en même temps. Pour attirer les talents, il est nécessaire que les recruteurs soient très réactifs. Le Groupe Fed les sensibilise à une plus grande réactivité dans le process et le closing des recrutements.
  • Le marché étant très concurrentiel, et les candidats de plus en plus exigeants, les entreprises doivent développer la marque employeur pour attirer les talents.
  • Les processus de recrutements doivent être repensés. Les recrutements sont désormais finalisés sur la base d’entretiens en visioconférences. Le présentiel dans le processus de recrutement se limite à quelques cas précis : visite de site, présentation d’équipe, ou pour confirmer les bonnes impressions de la visioconférence.
  • Les entreprises accordent une plus grande importance aux Soft Skills dans les processus de recrutement.

A lire aussi

9 raisons qui poussent à changer de travail
Votre marché de l'emploi

9 raisons qui poussent à changer de travail

Prendre un nouveau départ professionnel : oui, mais pourquoi ? Les...
Le guide essentiel de la démarche QVT
Votre marché de l'emploi

Le guide essentiel de la démarche QVT

Le temps passé au travail représente une part importante de notre...
Jour de congé pour un déménagement : ce que dit la loi
Votre marché de l'emploi

Jour de congé pour un déménagement : ce que dit la loi

Déménager représente une étape importante dans la vie d’un individu...